Page 7 - Valerie Lallican - Optical Art
P. 7

Valérie Lallican est une artiste peintre et plasticienne du Mouvement Optical Art, appelé aussi

             « Op’ Art » ou Art Optique, selon une définition donnée en 1964 dans un article du Times.
             L’Op’ Art est un mouvement artistique post-war dont l’objectif est de proposer une dé-

             marche esthétique en relation avec les théories visuelles développées au début du XXème
             siècle.

             En s’inspirant du principe de la relativité et de l’instabilité chromatique, Valérie Lallican
             réalise des compositions abstraites et sophistiquées qui interagissent en produisant l’effet

             d’intenses vibrations optiques.
             Dès la phase préparatoire de son dessin, l’artiste coordonne des accords de plans qu’elle

             assemble et codifie au cœur d’un espace parfaitement modélisé. Architecte de la forme et
             du mouvement, Valérie élabore ses toiles en s’inspirant des règles mathématiques, des lois

             de la géométrie et des principes du design.
             Inscrite dans la tradition Op’, son œuvre évolue vers une conception spatiale expérimentale

             très personnelle qui rejoint maintenant la performance et l’installation.
             Nous entrons, dès lors, aux confins d’un univers esthétique modulé par les théories de la

             couleur.





             Valérie Lallican is an Op Artist. Short for Optical Art, Time magazine coined the term Op Art

             in 1964 to mean a form of abstract art (specifically non-objective art) that uses optical illu-
             sions based on visual theories developed over the beginning of the 20th Century.

             Drawing inspiration from the principle of relativity and chromatic instability, Valérie Lallican
             realises sophisticated abstract compositions which produce intense optical vibrations.

             An architect in form and movement, the artist develops her works based on mathematical
             and geometrical theories, and the principles of design.

             Though deep-seated in the tradition of the Op Art movement, her work has become a ge-
             nuinely personal, experimental spatial conception which is now interconnected with instal-

             lation and performance.
             Thenceforth we are drawn into an aesthetic world nuanced by colour theory.
   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12