Page 8 - Valerie Lallican - Optical Art
P. 8

Depuis plus de trente ans, Valérie lit, prend des notes, transcrit ses brouillons et dessine
            des plans sur ce qui deviendra au fil du temps l’expression pure d’une vocation.

            Adolescente, elle côtoie assidûment le monde de la brocante et fait l’acquisition d’objets
            destinés à ses interventions plastiques.

            Dans cet espace hétéroclite, elle cherche déjà les bases vitales de son univers créatif et
            transforme des objets usuels par le biais de toutes formes de récupération.

            A 19 ans, elle prend la décision de rejoindre l’Ecole de stylisme Franco-Américaine à Paris
            pour apprendre les bases du dessin, de la modélisation et de l’interaction des matières.

            Mais le monde scolaire frustre son caractère inventif et son esprit curieux.
            Valérie décide alors de rejoindre l’Italie comme jeune fille au pair pour se ressourcer au-

            près d’une autre culture.
            De retour en France, elle prend des cours du soir aux Beaux-arts tout en poursuivant l’en-

            seignement supérieur de l’Université dans la filière Histoire.
            Quelques années plus tard, Valérie est promue à Nantes pour suivre la carrière profes-

            sionnelle de son mari.
            Dès son installation dans la cité, elle fait transférer depuis Paris toutes ses archives et ses

            cartonniers pour les conserver auprès d’elle.
            En poste comme professeur, elle poursuit de concert l’enseignement théorique d’une école

            préparant aux métiers de la décoration intérieure et du design, pour se recentrer cette fois
            sur l’apprentissage au concept visuel de la couleur.

            En 2009, Valérie prend la décision de laisser derrière elle sa vie d’historienne pour se
            consacrer pleinement à sa peinture.






            For over thirty years Valérie Lallican has been reading, taking notes, making sketches and
            drawing drafts of what has become the bona fide expression of a vocation.

            As a teenager she ardently rummaged through flea markets and bric-a-brac shops to find
            objects to include in her work. From this motley space she was already searching out the

            foundations of her creative world while transforming everyday objects through diverse forms.
   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13